Terrorisme au Burkina : 85 morts de janvier 2016 à août 2017

0
44

85 personnes tuées, dont 57 civils et 28 éléments des forces de défense et de sécurité. C’est le malheureux décompte que l’on peut faire des victimes des attaques terroristes subies par le Burkina du 15 janvier 2016 au 31 août 2017. Ces attaques sont concentrées dans le Centre et dans le Nord du pays. Si cette dernière partie du Burkina enregistre le plus grand nombre d’agressions, c’est par contre au Centre qu’il y a eu plus de morts à déplorer. Voici une infographie répertoriant les principaux chiffres à retenir. 

N.B : Les 85 personnes décédées n’incluent pas les terroristes et les présumés terroristes morts, au nombre de 10, de janvier 2016 à août 2017. 5 ont été formellement abattus par les Forces de défense et de sécurité à Ouagadougou et 5 sont morts le 25 juillet 2017 dans le Soum. A noter à titre d’information que trois autres membres présumés d’un groupe terroriste ont également été tués le 15 septembre 2017 dans les environs de Baraboulé, toujours dans le Soum.

P.S : Ce décompte est basé sur les informations des médias et celles livrées à la presse par les autorités et par des sources sécuritaires à Burkina24. Il n’a pas la prétention d’être exhaustif.

Burkina24