OSC : le CED prévoit un meeting contre la mal gouvernance en octobre

0
32

Le cadre d’expression démocratique (CED) tiendra un meeting le samedi  7 octobre 2017 à la Place de la Nation de Ouagadougou. C’est lors d’une conférence de presse animée ce mercredi 20 septembre 2017 que Pascal Zaïda, le coordonnateur national du mouvement a donné l’information.

Cette organisation de la société civile ne cesse depuis sa création en 2009 de multiplier les conférences de presse pour se faire entendre. Des rencontres qui se sont d’ailleurs beaucoup accentuées depuis l’arrivée au pouvoir du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) pour dénoncer ce qu’elle appelle « la mal gouvernance, les tribunaux d’exception, les détentions arbitraires et les attaques terroristes ».

C’est donc dans cet ordre d’idée qu’est prévu ce « meeting de veille citoyenne ». Dans sa déclaration préliminaire, le CED pense que « les différences d’opinion doivent être supportées dans une démocratie et lorsque dans la gouvernance, la résolution de certains défis dépasse les cadres politique et amical, il faut savoir rester humble et écouter ». Il estime ainsi qu’il faille faire quelque chose afin que les lignes bougent, d’où cette « campagne de dénonciation ».

Mais auparavant, des consultations ont été entreprises auprès des acteurs publics pour leur expliquer le but du meeting et écouter en retour ce qu’ils ont à dire. Les acteurs rencontrés sont entre autres la Fédération des églises évangéliques (FEME), l’ex-Président du Faso Jean Baptiste Ouédraogo et le Wogdogo Naaba.

Cette conférence de presse qui a également servi d’occasion à Pascal Zaida pour évoquer des « tentatives d’intimidation », voire des « attaques » qu’il aurait subies. Tout cela, selon lui, pour le « déstabiliser et l’empêcher de continuer le combat pour la bonne gouvernance ».

Par Romuald OUEDRAOGO