COMMUNE DE OUAGADOUGOU : Cinq artères bientôt éclairées

L’hôtel de ville de Ouagadougou a abrité, le mardi 7 mars 2017, la cérémonie marquant la signature pour le lancement du projet «Eclairage public à basse consommation dans la ville de Ouagadougou ».

ATTAQUES TERRORISTES AU SAHEL : « Notre pays est en train de perdre la...

Dans la déclaration ci-dessous, la Coordination nationale des syndicats de l’éducation revient sur les attaques terroristes dans le Sahel du Burkina Faso. Tout en réaffirmant son soutien indéfectible aux populations du Nord, elle interpelle le gouvernement pour que soient prises des dispositions nécessaires. Lisez plutôt pour en savoir davantage !

JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME : Sous le signe de la lutte contre l’exclusion...

Le Burkina Faso, à l’instar des autres pays du monde, a célébré ce 8 mars 2017 à Ouagadougou, la Journée internationale de la femme. Cette année, le pays des Hommes intègres a porté son choix sur le thème : «La valeur morale de la personne humaine : responsabilité des communautés dans la lutte contre l’exclusion sociale des femmes ». La cérémonie a été placée sous la présidence de Sika Kaboré, épouse du chef de l’Etat.

ATTAQUES TERRORISTES : Suspension des cours dans la commune de Bourzanga

Les enseignants de la Circonscription de base de l’enseignement CEB de Bourzanga ont observé leur deuxième jour de suspension des cours le mardi 7 mars 2017. L’on se souvient que la veille des enseignants se sont rencontrés à l’école A de Bourzanga et avaient décidé de déserter les classes jusqu’à ce que la situation s’améliore.

Province du Bam: des enseignants menacés par des individus armés non identifiés

Les écoles de Fourtenga dans la commune de Nasseré et celles de Kagarin dans la commune de Rollo (respectivement à 20 km et 60 km de Kongoussi, province du Bam) ont également été visitées les vendredi 3 et samedi 4 mars 2017 par des individus non identifiés à motos.

NOUVELLE ATTAQUE TERRORISTE DU GROUPE DE MALAM DICKO : Attention, le monstre prend du...

Après les deux attaques terroristes de la semaine dernière dans la province du Soum, signées du chef terroriste burkinabè, Ibrahim Malam Dicko, c’est le pays de Ibrahim Boubacar Kéita qui a fait les frais des hommes de cet obscur prédicateur radical, qui ont attaqué une position de l’armée malienne, le 5 mars dernier, plus précisément à Boulikessi, à la frontière avec le Burkina Faso. Le bilan fait état de onze morts et quatre blessés au sein des Forces armées maliennes (FAMA) dont certains éléments se seraient réfugiés de l’autre côté de la frontière, en territoire burkinabè, pour échapper aux feux nourris des hommes de Malam Dicko. Encore inconnu du grand public, il n’y a pas longtemps, celui-là qui a commencé à faire parler de lui par ses prêches pour le moins enflammés dans le Sahel burkinabè, est en train de construire petit à petit sa renommée au point d’être en passe de devenir l’une des figures de proue du terrorisme dans la sous-région ouest-africaine.

JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME : Des progrès qui cachent mal de nombreux défis

Le 08 mars 2017, la communauté internationale commémore la 160e Journée de la femme. Cet événement important qui symbolise la résistance des femmes contre l’injustice et toutes les formes de discriminations, est l’occasion pour elles d’interpeller la conscience de l’humanité sur leurs conditions d’existence pour le moins peu enviables. Commémorée donc chaque année à partir du 08 mars 1910 soit plus d’un siècle, la journée de la femme porte, de nos jours, des fruits en demi-teinte.

SORT INQUIETANT DE DJIBRILL BASSOLE : Attention à ne pas en avoir gros sur...

Incarcéré depuis octobre 2015 à la Maison d’arrêt et de correction des Armées (MACA) de Ouagadougou, le Général Djibrill Bassolé souffrirait depuis longtemps de problèmes de cœur. Et cela prend des proportions inquiétantes si bien qu’il vaudrait mieux prioriser sa santé. C’est ce que pense Cheick Beldh’or SIGUE dans le commentaire qui suit. Lisez plutôt !

FESPACO 2017 : Ambiance contrastée à Ouaga et au Nord En savoir plus sur...

FESPACO 2017 : Ambiance contrastée à Ouaga et au Nord

CONTESTATION DE LA MISE EN PLACE DES AUTORITES INTERIMAIRES A TOMBOUCTOU

CONTESTATION DE LA MISE EN PLACE DES AUTORITES INTERIMAIRES A TOMBOUCTOU : Une colère dictée par le ventre