Burkina: les jeunes du CDP prêts à accueillir « à bras ouvert » Blaise Compaoré

0
35
Les conférenciers chantant l'hymne du CDP

La coordination nationale des organisations de jeunes du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) ont animé une conférence de présence dans l’après-midi du mercredi 11 octobre pour donner sa lecture sur la situation nationale et le probable retour de Blaise Compaoré.

« Nous prenons l’opinion nationale et internationale à témoin que si l’homme de paix, le Président Blaise Compaoré décidait de rentrer, nous accueillerons à bras ouvert », a martelé le coordonnateur national des organisations des jeunes, Mathias Ouédraogo. A la question de savoir la date exacte de son retour, les jeunes du CDP ont laissé entendre qu’ils sont prêts à le recevoir de toutes les façons, car sa date est la leur. « Nous avons tous conscience que 2014 était une erreur », a affirmé Mathias Ouédraogo,

A en croire les conférenciers, « le régime en place tire à boulets rouges sur toute organisation qui veut déclarer l’incapacité du gouvernement ». A titre d’exemple, ils ont cité le cas du meeting du Cadre d’expression démocratique (CED) que la commune de Ouagadougou a annulé et l’agression de sieur Thibaut Nana à Bobo Dioulasso pour avoir exprimé son opinion sur le retour de Blaise Compaoré. « Nous ne pouvons guère nous taire face à de telles manœuvres qui ne visent qu’abolir nos acquis démocratiques », a indiqué Mathias Ouédraogo, car ce comportement les déshonore et les prive de leurs droits d’expression et d’opinion.

Au sujet de la libération provisoire du Général Djibrill Bassolé, les jeunes du CDP disent respecter les institutions de ce pays même s’ils voient une « manipulation politique derrière la justice ». Toutefois, ils déplorent le fait que les gens se lèvent pour protester cette décision, qui selon eux, revient de droit au commissaire du gouvernement de faire appel. « Cette situation donne une mauvaise image du pays », s’est indigné l’un des conférenciers, Abdoulaye Tall.

 

Par Cryspin LAOUNDIKI

 

LAISSER UN COMMENTAIRE